Améliorer l'habitat
Les OPAH

Appel aux propriétaires pour le lancement d'un programme d'aide à l'amélioration de l'habitat

La Communauté d’agglomération lance en 2014 un nouveau programme sur les 16 communes de l’agglomération, avec 3 priorités :

- l’isolation afin de réduire le coût de chauffage,
- la réhabilitation des logements dégradés et indignes,
- le maintien à domicile des personnes dépendantes.

 
cliquer pour agrandir
 
cliquer pour agrandir

Autre enjeu, limiter l’étalement urbain et redynamiser les centres anciens en réhabilitant les logements vacants anciens et dégradés.

Ce programme permet de mobiliser des aides publiques de l’Anah et de la Communauté d’agglomération pour inciter les propriétaires privés, occupants ou bailleurs, à réaliser des travaux de réhabilitation.
Les propriétaires sont souvent démunis devant l’ampleur des travaux et la complexité des dossiers de demande de subventions, pour cela la Communauté d’agglomération lance un appel afin d’identifier les projets susceptibles d’être financés dans le cadre de ce nouveau programme.
Environ 25 logements seront sélectionnés en fonction des critères d’attribution, pour être les premiers à bénéficier des aides financières et techniques. Un suivi individualisé et gratuit sera alors mis en place pour accompagner les bénéficiaires dans leurs démarches.

Si vous souhaitez entreprendre chez vous ou pour des logements que vous louez, des travaux de gros œuvre, toiture, isolation, chauffage, ventilation, menuiserie… prenez contact :

Communauté d'agglomération Castres-Mazamet
Emilie KERNINON
Pole Habitat et Politique de la Ville
Espace Ressources – Le Causse Espace d'Entreprises
81115 CASTRES Cédex
Tel : 05.63.73.51.32
Secrétariat : 05.63.73.50.71
emilie.kerninon@castres-mazamet.com

En partenariat avec l'Agence Nationale de l'Habitat

L’isolation des logements a été identifiée comme un enjeu majeur du Plan climat énergie de Castres-Mazamet dont le diagnostic a permis de constater que l’habitat était le principal émetteur de gaz à effet de serre sur l’agglomération. Il est responsable de 29% des émissions directes, contre 28% pour les transports.

A noter : Un des principaux critères d’attribution est le plafond de ressources pour les propriétaires occupants. Les travaux subventionnés ne pourront démarrer qu’après acceptation du dossier.