Stop au gaspillage alimentaire

Le gaspillage représente 29 kg par an et par habitant, dont 7 kg d’aliments encore emballés. 

Quelques bonnes pratiques :

  Faire attention aux dates de péremption, les comprendre

Sur certains produits, il est noté deux types de dates :

  La date limite de consommation (DLC) s’applique à des denrées très périssables comme la viande, le poisson, les œufs et produits laitiers.
Au-delà de cette date, les produits ne peuvent être ni vendus, ni consommés.
Sur l’étiquette : « à consommer jusqu’au » accompagné du jour et du mois.

  La date de durabilité minimale (DDM, anciennement appelé la date d’utilisation optimale DLUO) s’applique aux denrées moyennement et peu périssables comme les produits stérilisés, lyophilisés, déshydratés et secs. Au-delà de cette date, le produit reste consommable mais peut avoir perdu des qualités gustatives et nutritionnelles.
Sur l’étiquette : « à consommer de préférence avant le… » suivi d’une indication temporelle :
- le jour et le mois pour les produits d'une durabilité inférieure à 3 mois
- le mois et l’année pour les produits d'une durabilité comprise entre 3 et 18 mois
- l’année pour les produits d'une durabilité supérieure à 18 mois.


  Bien conserver les aliments et bien les ranger au réfrigérateur

  Entre 0℃ et + 4℃ : la viande, les volailles, poissons, charcuterie, fromages frais et au lait cru, crèmes, yaourts, desserts, jus de fruits, produits entamés et en cours de décongélation.
  Entre + 4℃ et + 6℃ : les aliments cuits, produits faits maison, yaourts et fromages faits à cœur.
  Dans la porte : les œufs, lait, beurre, jus de fruit entamés.
  Dans le bac à légumes :  les légumes et fruits frais lavés, fromages à affiner (emballés).
  À - 18℃ : les surgelés et les glaces.


  Établir d'avance les menus de la semaine

Cela permet de prévoir et de gérer vos achats, de gagner du temps et de l’argent en faisant vos courses. C’est aussi la garantie de mieux équilibrer vos repas.


  Adapter la quantité des aliments aux besoins de la famille

Ajuster les plats au nombre de convives, c’est le meilleur moyen de ne pas avoir trop de restes. N’ayez pas la casserole plus grande que le ventre !


  Accommoder les restes au lieu de les jeter

Exemple d’idées :
  Avec du pain : pain perdu, chapelure, croutons…
  Avec des fruits : compotes...
  Avec des légumes : gratins, purées, soupes…
  En omelette


  Faire l’inventaire des placards et du réfrigérateur puis rédiger la liste de courses


  Éviter les achats compulsifs