SORTIR à Castres-Mazamet

Rechercher une sortie :

Toutes les catégories - Sortir à Castres-Mazamet

Castres - Médiathèque centrale - 2 avenue du Sidobre

L'écriture de l'histoire : l'exemple des " cathares " par Jean-Louis Biget
Organisé par la Société Culturelle en Pays Castrais

Mardi 2 mai 2017 - 17h30

Conférences

Une montagne sacrée, Montségur, l’ultime refuge, tombé en 1244, détruit à la lumière du bûcher où brulaient les derniers hérétiques ; un peuple du Midi attaché à sa foi et à son Église, tout entier dressé contre les pouvoirs du Nord et les hommes du pape : la geste des cathares d’Occitanie est une légende bien enracinée.
Elle a une date de naissance : 1849. Cette année-là, Charles Schmidt, un historien de Strasbourg, publiait son « Histoire et doctrine de la secte des cathares ou albigeois ». Il désignait ainsi une église fondée dans les Balkans et implantée par la suite dans tout l’Occident chrétien. Une contre-Église dotée d’une hiérarchie (les « parfaits ») et d’une théologie dualiste héritée du manichéisme. Son ancrage solide entre Rhône et Garonne provoquait la riposte en 1209 du pape Innocent III qui lançait là, avec le soutien de Philippe Auguste, la première croisade en terre chrétienne. Cette création des sciences historiques et religieuses du XIXe siècle a fait florès. En 1870, Napoléon Peyrat, un pasteur protestant d’origine ariégeoise, publiait son « Histoire des albigeois », peuplant le « Pays cathare » de sanctuaires, de héros et de symboles.
Extraits de « Pays cathare », éditorial de L’Histoire n° 430, décembre 2016
Jean-Louis Biget, agrégé d’histoire, ancien professeur à l’École normale supérieure de Saint-Cloud, est un spécialiste de l’histoire du Languedoc médiéval. Animateur pendant de longues années des colloques de Fanjeaux (Les Cahiers de Fanjeaux), il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles sur l’histoire du Moyen Âge, le catharisme, la ville d’Albi et sa cathédrale…
Les conférences de la Société Culturelle du Pays Castrais sont ouvertes à tous gratuitement.
Renseignements 05 63 35 31 50.

© Copyright |Tous droits réservés